eMailImprimer la page


English
Deutsch
Español
Français
Italiano

SEIBERT
Gerätebau GmbH
Mühlstrasse 19
D-76889 Barbelroth
(à côté de Bad Bergzabern)
Tel:

Fax:
+49 6343 / 21 39 ou
+49 6343 / 61 45 4
+49 6343 / 50 94

© 2010 by NTS

Powerd by
XSI - Site Development Server

Comparatif entre différents matériaux et outils d'accolage 

Article extrait de la revue „Deutsche Weinbauzeitung“ (journal de

viticulture)

Auteur: Oswald Walg, SLVA
Bad Kreuznach-Simmern

 

 

 

L'accolage doit encore être effectué manuellement. Par conséquent, il est intéressant pour le viticulteur de savoir avec quels accessoires ou appareils il peut réaliser l'accolage le plus rapidement et économiquement possible. L'exposé suivant présente les études de temps de travail et des comparaisons de coût.

Les différents matériaux d'accolage se distinguent de par leur matériau (par ex. matière plastique, métal ou produits naturels tels que le saule ou le chanvre) et de par leur durée d'utilisation (une seule fois ou pendant plusieurs années). Le matériau d'accolage ne pouvant être utilisé qu'une seule fois comprend le saule, les fils de fer (fils d'accolage des vignes) et les fils enrobés de plastique. Le fil d'accolage est le matériau d'accolage le plus répandu. Il est bon marché, facile et rapide à manier et peut être coupé et retiré facilement lors de la coupe des vignes. Le saule revêt une certaine importance régionale. Les vignerons possèdent en effet souvent des saules qu'ils coupent eux-mêmes. Ce travail est souvent effectué par le "grand-père", ce qui permet d'économiser des frais. Le saule a pour avantage qu'il se décompose dans le sol.

Les outils d'accolage: peu d'efforts physiques

Les outils d'accolage s'utilisent avec des matériaux d'accolage utilisables une seule fois pour l'accolage des sarments ainsi que fréquemment aussi des troncs. Dans la pratique viticole, les outils utilisés sont les outils de torsion, l'outil Ligapal, les pinces d'accolage, l'outil d'accolage Beli ainsi que l'outil Max Tapener. Grâce à ces outils, les accolages peuvent être effectués tr`s rapidement et sans effort physique. Le matériau est en général bon marché; avant d'acheter un outil d'accolage, il convient néenmoins de comparer les prix par accolage.

Comparaison des heures de travail et des coûts

Les tableaux 1 à 3 établissent une comparaison des heures de travail et des coûts pour l'accolage des sarments et des troncs (tableau 3) avec différents matériaux et outils d'accolage.
Il ressort des tableaux 1 et 2 que l'outil Beli obtient le meilleur résultat en termes de prix et de rendement. Le prix d'achat des outils n'est pas pris en considération dans ce calcul.
Les différences de prix au niveau des outils et des matériaux résultent des différents volumes d'achat. La pince d'accolage permet certes de travailler aussi rapidemenmt qu'avec l'outil d'accolage Beli mais, étant donné les frais de matériel très élevés de presque 0,5 Cent par accolage, elle obtient un mauvais résultat en termes de rentabilité.



Conclusion : Il ressort d'une comparaison entre les différents matériaux et outils pour l'accolage des sarments que l'outil Beli permet de travailler rapidement tout en étant économique. Concernant l'accolage des troncs, le meilleur résultat a été obtenu par l'outil MaxTapener pour ce qui est du rapport qualité/prix.